Free our last 6 dolphins in Belgium.

Lolita, la petite orque qui ne voulait pas mourir

lolita-miami-seaquarium-aerial
Superbe chanson et vidéo pour Lolita

 

Lolita est prisonnière du Seaquarium de Miami depuis plus de 43 ans, totalement seule l’essentiel de sa vie.
Arrachée à sa famille et au monde qui était le sien, la pauvre Tokitae a été jetée dans une geôle en béton, pour l’amusement égoïste des gens.
Son propriétaire continue aujourd’hui  encore à s’enrichir, grâce à la volonté de survivre de cette captive au long terme.

Après une capture collective d’une rare violence et plusieurs tentatives d’évasion, Toki a été hissée hors de l’eau tel un trophée puis expédiée à Miami, pour travailler le reste de sa vie à «éduquer le public. » Sa véritable identité, le nom sifflée que sa mère lui donnait, lui a même été ôté, lorsqu’on l’a d’abord baptisée Tokitae puis Lolita, un nom nettemment plus vendeur.

lolita-jump

Depuis sa capture brutale en 1970, elle a été maintenue dans un réservoir dont les dimensions sont en principe illégales au vu des normes de l’APHIS.
Lolita mesure environ 6 mètres de long et pèse 3.175 kilos.
Son réservoir, au point le plus profond, descend jusqu’à 6 mètres mais seulement de 3 mètres pour le reste du bassin. Sa piscine n’est large que 10 mètres 50.  Le Miami Seaquarium est considéré comme l’un des parcs aquatiques parmi les  plus délabrées au monde. Il nécessite des réparations majeures et, selon le Marine Mammal Inventory Report,  compte un taux de mortalité extrêmement important.

Lolita partage son bassin avec plusieurs petits dauphins à flancs blancs du Pacifique. Ils exécutent un ou deux spectacles par jour, en fonction de la fréquentation du Seaquarium. Cette vidéo vous éclairera sur la vie que mène Lolita dans cet espace réduit.

lolita-orca

VIDEO


Beaucoup de gens bien intentionnés doutent que Lolita puisse être ramenée à Puget Sound en toute sécurité.
Pourtant, certains parmi les plus grands spécialistes des orques et nombre de réhabilitations réussies dans le passé nous démontrent que les cétacés captifs peuvent presque toujours être réintroduit avec succès dans leurs habitats d’origine.

En collaboration avec Orca Network, nous voulons que Lolita soit amenée dans une baie marine au sein de ses eaux natales, au large de la côte de l’État de Washington. Il existe un plan conçu pour elle qui lui permettrait de résider dans une baie de grande taille afin d’y être prise en charge afi qu’elle se réacclimate peu à peu à son milieu naturel.

Le plan consiste à ce qu’elle habitue d’abord à son environnement naturel tout en pouvant interagir avec sa famille, le L-Pod des Résidents du Sud. Si elle s’adapte bien et qu’elle choisit de le faire, elle pourra finalement être libérée et rejoindre son pod. En revanche, si pour une raison quelconque, elle décide de retourner vers sa baie protégée, elle sera prise en charge par les hommes jusqu’à la fin de sa vie, tout en vivant dans un environnement spacieux et naturel non loin des membres de sa famille.
lolita-tank2

Quarante-trois ans plus tard, le combat pour sa liberté est plus puissant que jamais.
Lolita est une source d’inspiration pour le monde entier, par son courage à résister à la solitude et à l’ennui profond de ces milliers de shows exécutés chaque jour pour l’amusement des autres.
Il est temps de passer aux actes et de la laisser rentrer chez elle !

VIDEO

lolita-tank

Pour en savoir plus :
Lolita : le dossier
Histoire de Tokitae-Lolita (en français)
Petitions inefficaces ? Il y a d’autres statégies!

southern-orcas1Jpod

8 Réponses

  1. Joel Brisart.

    les animaux doivent vivre libre!!!!!!!

    06/11/2013 à 19:34

  2. PIRO FREDERIQUE

    c’est de l’esclavage , cruel et inadmissible.. LIBEREZ LA!!!!!

    18/02/2014 à 00:04

  3. Romain Le Gall

    Ils se foutent de la gueule du monde ! Le bassin est rikiki !
    Encore au Marineland d’Antibes les orques sont très heureusent (regarder leur bassin est gigantesque), mais là c’est de la merde. Ces gens mériteraient d’aller en taule.

    11/07/2014 à 13:06

    • carole

      Il faut en parler, parler de la détresse de ces animaux, mon dieu que l homme est cruel avec les yeux remplis de dollars…. antibes c est de la merde pareil, il faut boicoter en expliquant à nos enfants, honteux! pauvre lolita.
      A voir aussi « black fish »

      27/01/2015 à 08:29

  4. ssissyy

    tous les bassins acquarieums sont rikiki c’est pas a nous de juger de leur conformite aux orques et celui d’ antibes est une pale replique du geant  » sea world » est sea world est une prison pour tilikum et ses semblables rien ne remplacera ce pour ceux ils ont ete crée : l’ocean et les leurs .

    21/08/2014 à 12:56

  5. juskobow durev

    Inadmissible…
    On devrait mettre le propriétaire de ce parc/prison dans une cage de 2mx2m avec juste la visite d’enfants qui lui jetteraient sa nourriture à la face !

    22/08/2014 à 20:21

  6. Por sauve les orques et les daufins

    25/08/2014 à 05:45

  7. Pingback: Lolita, l’orque qui vit dans un bassin de 10m depuis 40 ans ! | La société solidaire et durable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s