Free our last 6 dolphins in Belgium.

Quand les zoos deviennent des cirques

« Les enclos destinés aux animaux terrestres ont subi d’énormes changements dans les zoos au cours des dernières décennies. Au Royaume-Uni, notamment, un zoo peut s’attendre à un tollé général si le moindre animal semble manquer d’espace et de stimulations. L’image que les zoo veulent offrir au public se caractérise désormais par le souci du bien-être des espèces libres ou captives : ils se présentent comme des acteurs en terme de conservation et mettent tout en œuvre pour que le public puisse voir l’animal agir de manière aussi proche que possible de son comportement naturel.

L’idée d’organiser des spectacles où les chimpanzés prennent le thé devant le public comme au 19ième siècle est devenue absurde aux yeux de l’industrie zoologique du 21e siècle.

chimps_tea_party-london_zoo

Mais pour les grands parcs d’attractions marines aux USA, au Japon et ailleurs, cette mentalité reste la norme.
Il y a 2 ans, le Georgia Aquarium – le plus grand delphinarium du monde dont l’image commerciale prétend s’appuyer sur la conservation et l’éducation – a inauguré un nouveau spectacle de dauphins.

georgia-aquarium-theater

Si cette attraction avait pour but d’éduquer les gens, alors le message a du être subliminal et se résumer à quelques panneaux expliquant que les dauphins n’étaient pas des poissons mais des mammifères.
Le but premier du delphinarium semble plutôt de vendre des billets coûteux à des centaines de personnes chaque jour, en les engageant à assister au spectacle de mammifères marins dansant sur la musique et se livrant à des cabrioles dans une salle de théâtre !

Pouvez-vous imaginer que l’enclos des gorilles, remis à neuf au Zoo de Londres en 2007, ait été inauguré avec ce genre de spectacle ? »

Extrait d’un article de FRED CRAWLEY

london_zoo_gorilla_kingdom_exhibit

Et pourtant, si !
On peut l’imaginer !
Tout récemment, le Zoo d’Amneville a annoncé par voie de presse qu’il préparait  un gigantesque spectacle de tigres.
«Tiger world» générera des recettes complémentaires pour un parc qui a déjà fait 16 M€ de chiffre d’affaires en 2012.

«On en avait mis plein la vue aux visiteurs avec les gorilles, mais là, ça va être encore plus fort », annonce Michel Louis, le directeur. « Avant de pénétrer dans la salle, les visiteurs emprunteront un couloir thématisé dans lequel ils seront sensibilisés à la protection des tigres. L’arène circulaire sera en fait totalement camouflée par un paysage de jungle avec de la végétation, des rochers, des bassins, des cascades…
À l’intérieur, le thème retenu est celui des temples khmers. La cage des tigres sera en fait suspendue au plafond et descendra sur la scène le temps du spectacle »
. Des effet spéciaux seront également prévus au programme (neige et tempête !).

tiger-world-amnevilleMaquette de Tiger World 

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?
Alors que la plupart des « vrais zoos » ont cessé d’enfermer des cétacés en Europe, M. Louis marche résolument contre le sens de l’histoire ! Lui, l’ancien dresseur, rêve en effet de ce spectacle que l’on n’approche qu’avec respect, celui qui fait vraiment courir les foules, indémodable depuis les années 50 : les shows de dauphins et plus tard, qui sait, les shows d’orques !
Descendront-ils eux aussi du plafond dans un aquarium, avec effets spéciaux à l’appui ?
Avec le zoo d’Amnéville, on peut s’attendre à tout.

4 Réponses

  1. Bonjour

    C’est vrai que le zoo d’Amnéville ne manque pas de projets.
    Chaque année un nouveau spectacle, une nouvelle race d’animal sont mis à l’honneur.

    2015, ce sera les tigres dans une salle de spectacle ultra-moderne.

    Pour les dauphins… uniquement des intentions, rien de concret pour le moment.

    Cordialement, Roger

    30/07/2014 à 05:26

    • Parfait pour les dauphins ! Quand ça deviendra concret, faites-moi signe, nous agirons en conséquence. Quant au zoo d’Amnéville dont je subis les pubs chaque matin sur ma radio nationale, elle déclare comme vous le faites : « Chaque année un nouveau spectacle, une nouvelle race d’animal sont mis à l’honneur. Cet été, les babouins gelada ! » Au fond c’est un peu comme au supermarché où il faut sans cesse plus d’articles, plus de nouveautés. Vous me parlez là d’une foire, qui elle aussi doit renouveler chaque année ses attractions et ses sensations fortes. Vous ne parlez pas d’un institut scientifique sérieux voué à la conservation « ex situ » et à la préservation des biotopes naturels. Que reste-t-il de la société complexe du babouin gelada , dans ces enclos confinés ? Quelle genre de vie impose-t-on à des personnes non-humaines en choisissant pour eux qui s’accouplera avec qui, qui sera déplacé, qui sera euthanasié ? Où est le respect de la dignité animale ? D’où viennent ces animaux qui se renouvellent sans cesse, sinon d’un autre zoo qui lui ne s’embarrasse pas de capturer tout ce qui bouge ?
      Les zoos doivent disparaître. Ils font partie du problème, pas de la solution.

      Bien cordialement,
      Yvon Godefroid

      30/07/2014 à 16:58

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s