Free our last 6 dolphins in Belgium.

Le langage des éléphants

langage-elephants-drinking-at-waterhole-in-Addo-Park-Eastern-Cape-South-Africa-WL

Comment dites-vous en éléphant : «Il est temps de quitter l’abreuvoir» ? Apparemment, vous utilisez un grondement qui veut dire : «Allons-y !».
Dans la revue Bioacoustics, Dr Caitlin O’Connell-Rodwell a publié une étude sur la communication chez les éléphants. Celle-ci révèle comment les pachydermes usent de « conversations » (constitué de grondements, d’infrasons et d’appels claironnants) pour communiquer et, entre autres choses, pour indiquer que c’est le moment de s’en aller.

Le Dr O’Connell-Rodwell et ses collègues se sont servi d’instruments acoustiques pour étudier les vocalisations des éléphants au parc national d’Etosha. Les scientifiques ont mesuré les données sonores et cartographié le comportement des éléphants à cinq points d’eau différents. Ils ont catalogué les vocalisations des éléphants à partir du moment de leur arrivée au niveau des auges jusqu’à ce qu’ils décident qu’il était temps de partir.

 «Ecouter leurs grondements, c’est comme écouter des camions qui passent à distance. Ils utilisent des fréquences étonnement basses», a déclaré le Dr O’Connell-Rodwell. « Vous pouvez presque imaginer le cycle de l’onde sonore. C’est une sorte de battement dans votre poitrine « .

Les appels sont coordonnés entre les éléphants et la «conversation» peut compter plusieurs interlocuteurs répartis sur une large surface.

langage-elephant-herd

« Ce n’est pas seulement un chœur», continue la chercheuse, «Dès qu’un appel se termine, un autre appel commence, puis un suivant, puis encore un suivant. Ces messages sont connectés comme une chaîne. En fait, les éléphants reçoivent un appel de 3 secondes et le transforment en un appel de 9 secondes ». Cet appel est sonore et infrasonore : il se diffuse aussi par le sol et permet d’atteindre d’autres hardes à de très longues distances.
Les scientifiques ont découvert que ces conversations n’impliquaient que quelques membres du troupeau, situés en haut de l’échelle hiérarchique.

«Ils ont un chef de famille, » dit O’Connell-Rodwell. « Puis il y a une sorte de personnage qui joue le secrétaire d’état, et enfin vous avez le général qui ferme la marche. Puisque de nombreuses familles d’éléphants se rendent dans un trou d’eau en même temps, la cohue dans ces lieux peut être très importante. J’ai vu ainsi de 200 à 300 éléphants entassés dans le même trou d’eau, tous en même temps ! A ce moment là, il y a beaucoup de vocalisations, de bousculades, de cris et de rugissements ».

Selon O’Connell-Rodwell, les vocalisations et autres grondements représentent quelque chose de bien plus pour les éléphants qu’une simple façon de communiquer. Elle estime que la façon dont ils échangent les aide à former une société plus étroitement liée et mieux organisée sur une large échelle.

« Ces vocalisations facilitent les relations entre les éléphants et leur permettent de collaborer entre eux. Elles sont à la mesure d’une société complexe et démontre qu’un autre groupe d’animaux sociaux peut s’organiser comme nous à l’aide d’émissions sonores », conclut la scientifique.

langage-elephant-herd2

La recherche a révélé que les éléphants augmentaient leurs vocalisations lors du départ d’un des trous d’eaux.  Selon leurs données, environ un tiers des conversations a lieu avant le départ et deux tiers au moment où ils se mettent en route.

 « Les échanges augmentent en nombre lorsque les éléphants quittent les points d’eau», signale l’étude, « et semblent constituer des moments intenses de communication. »

Les scientifiques pensent aussi que leur recherche permet de mieux comprendre la façon dont les éléphants femelles travaillent si bien ensemble pour résoudre des problèmes stressants. Disposant d’un niveau élevé de communication et d’un chef de file matriarcal clairement reconnu, le leader assiste les autres éléphants en gardant son calme et en donnant des ordres en cas de besoin.

« Sur notre site d’observation, nous voyons de temps en temps des nouveau-nés tomber dans l’auge. Parfois, les jeunes mères prennent peur et balancent leur tronc en tous sens en paniquant » explique O’Connell-Rodwell. «Elles ne savent plus que faire. J’ai vu la matriarche et une autre femelle de haut rang s’agenouiller et enrouler leur trompe autour du corps du petit, avant de le tirer de la boue. Les frères et sœurs plus âgés viennent aussitôt calmer l’éléphanteau ».

The study was funded by United States Agency for International Development/World Wildlife Fund-US, Namibia Nature Foundation, the University of California-Davis, Stanford’s Bio-X Program, a Stanford faculty grant and the Seaver Institute.Sunil Puria, PhD, consulting associate professor of mechanical engineering and of otolaryngology, is also an author of the study.

http://med.stanford.edu/ism/2012/october/elephant.html

Lire aussi :
http://www.birds.cornell.edu/brp/elephant/cyclotis/language/eletalk.html
http://newswatch.nationalgeographic.com/2013/04/24/elephants-communicate-in-sophisticated-sign-language-researchers-say/
http://www.dauphinlibre.be/elephants_cultures_intelligence_compassion.htm

Les éléphants sont des gens. Ils ont un langage et des cultures. Leurs sociétés sont aussi complexes et fascinantes que celles des dauphins.Il est cruel et inutile de les enfermer dans des zoos. Tout doit être mis en oeuvre au niveau international pour les protéger dans leur propre pays.
Aidons-les !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAfrique à Aywaille : qui pourrait-il appeler au loin ?

2 Réponses

  1. zeldasnook

    A reblogué ceci sur Le Blog de Zeldaet a ajouté:
    parce que l’éléphant est ( pour moi) l’animal terrestre le plus intriguant et magnifique qu’il soit, je reblogue cet article plein de liens et de vidéos intéressantes.

    09/03/2014 à 21:58

  2. Françoise

    Pour moi, les zoos ne devraient pas exister, les animaux méritent d’être libres, c’est même un droit fondamental !!!

    16/03/2014 à 19:58

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s