Free our last 6 dolphins in Belgium.

Chester la fausse orque se mutile à Vancouver

CHESTER-FALSE-KILLER-WHALE-facebook

Chester à l’Aquarium de Vancouver. Sur cette photo, on distingue déjà la blessure au menton.

Août 2015

Chester est une pseudorque mâle (Pseudorca crassidens) qui fut secouru en juillet 2014 près de Tofino, en Colombie-Britannique, alors qu’il n’était encore qu’un bébé de quelques semaines.
L’équipe du Vancouver Rescue Center est parvenue à le maintenir en vie avec acharnement. On a nourri l’enfant au au biberon, il a été baigné dans un environnement humain depuis un an et il a été déclaré de ce fait « non réhabilitable ».
Une aubaine pour le Vancouver Aquarium, qui a déjà renoncé à ses orques et ne possède plus que deux bélugas et deux dauphins japonais.  Chester est donc destiné au spectacle. Mais la captivité lui pèse.

chester1

Chester nourri au « biberon ».

Ingrid Visser, une biologiste marine de Nouvelle-Zélande, lui  a rendu visite cette semaine.
Selon elle, l’animal présente des signes d’automutilation.
« Chester s’automutile », a-t-elle déclaré. « On distingue bien des plaies ouvertes sur sa mâchoire. On dirait qu’il fait cela depuis un certain temps », ajoutant :  » C’est le genre de chose que vous voyez souvent chez les cétacés captifs.
Ils ne supportent tout simplement pas d’être gardés dans des piscines en béton. »

 


 

Ce n’est pas l’avis du spécialiste des cétacés Robin Baird, co-fondateur de la liste Marmam peu susceptible d’être un opposant à la captivité. Selon lui, il n’y a évidemment aucune raison de se faire du souci.
« Je ne vois rien sur ces photos qui laisse penser que Chester se fasse du mal à lui-même» a déclaré Baird. « Les assertions d’Ingrid Visser me semblent un peu exagérées. »
Baird a expliqué que la pseudorque était encore jeune et un peu maladroite, ce qui est normal. Elle explore son environnement, en se cognant sans doute aux parois, et fait connaissance avec sa nouvelle colocataire, Helen le dauphin à flancs blancs.
Troy Neale, coordinateur des mammifères marins à l’Aquarium de Vancouver, renchérit en disant que Chester va beaucoup mieux depuis qu’il a rejoint le delphinarium. « On le surveille du rostre à la caudale chaque jour et on continuera à le faire !».

En revanche, d’autres témoignages vont dans le sens de celui d’Ingrid Viser, que l’on sait digne de confiance. Chester se frapperait régulièrement la tête contre les parois et sa « colocataire » Helen se montrerait agressive à son égard. Il faut savoir qu’en mer, les fausses orques sont de redoutables prédateurs qui chassent le marsouin et le dauphin. On peut comprendre que la delphine n’apprécie guère ce voisinage.
Le fait qu’elle soit âgée d’une vingtaine d’années et que Chester soit encore un enfant rend également les relations difficiles.

hanadolphin2_150525

La delphine Hana en soins intensifs. Elle ne survivra pas.

Enfin, Helen vient de perdre sa seule amie Hana en mai dernier. Son moral est donc au plus bas.
Toutes deux étaient détenues à l’Enoshima Aquarium, au Japon. Des pêcheurs les auraient sauvées en même temps en 2003, alors qu’elles s’étaient malencontreusement empêtrées dans un filet de pêche.
Voilà un acte de compassion assez remarquable de la part de pêcheurs japonais. Mais puisque l’Aquarium de Vancouver nous demandent de croire cela…

Quoiqu’il en soit, le destin de Chester semble tout tracé : il « performera » jusqu’à sa mort, auto-mutilation ou pas !

chester.2

Chester. Le sauvetage de cétacés est désormais le meilleur moyen pour les delphinariums de renouveler leurs stocks d’animaux de spectacle.


Sources :
https://instagram.com/p/55pccDwKOj/?taken-by=wildforwhales
http://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/chester-the-false-killer-whale-at-vancouver-aquarium-is-self-harming-says-marine-biologist-1.3177371
http://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/false-killer-whale-calf-recovering-at-vancouver-rescue-centre-1.2703713
http://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/rescued-false-killer-whale-chester-moves-to-bigger-pool-1.2751516
http://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/false-killer-whale-calf-recovering-at-vancouver-rescue-centre-1.2703713
https://instagram.com/p/58KM14QKPj/
http://www.ottawacitizen.com/technology/Chester+false+killer+whale+thrives+Vancouver+Aquarium+rescue/10383035/story.html

Vancouver-Aquarium-Helen-Hana-23122013-00

Helen et Hana au Vancouver Aquarium. Depuis le mois de mai 2015, Helen est seule.

 

 

4 Réponses

  1. MarcelleDorado

    J’en ai assez de lire des idioties pour expliquer l’inexplicable ! Chester n’est pas fait pour être prisonnier dans une piscine de béton . Il faut le libérer après avoir pris soin de le déshabituér de la présence des hommes . Il en est de même de la petite Delphine , laissez ces animaux tranquilles et cessez de vous remplir les poches avec leur condition d’esclave ! Stop basta assez il faut le dire en combien de langues !!

    04/08/2015 à 19:05

  2. Un faux sauvetage en bonne & due forme. Pauvre Chester, pourvu que tu regagnes l’océan un jour…

    04/08/2015 à 19:23

  3. Guenin

    Oui faux sauvetage pour profiter gratuitement d’un pauvre animal qui peut rapporter gros honte à ces gens et qu’il rende la liberté à Chester et la pauvre delphine aussi, se sont des menteurs profiteurs

    06/08/2015 à 13:19

  4. Marie

    C’est à se demander s’il est utile se sauver ces animaux, vu la vie de misère qui les attend ensuite …

    06/08/2015 à 14:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s