Free our last 6 dolphins in Belgium.

L’histoire des nos 6 dauphins Belges.

BEACHIE

Beachie est né libre vers 1982.
« Sauvé » lors d’un prétendu échouage en avril 1984, il fut envoyé ensuite au Sea World d’Orlando en date du 27 avril 1984.
Le 8 juin 1997, il fut déporté au Dofinarium de Harderwijck (Pays-Bas) puis enfin, le 18 septembre 2009, il arriva auBoudewijn Seapark de Bruges, pour y remplacer le précédent mâle reproducteur, Tex, mort tragiquement au Marineland d’Antibes.Beachie est le père de Marble (1997 – ), Sal’ka (1998 – ), T’lisala (2001 – ), Amtan (2001 – ), Palawas (2004 – ), Spetter (2005 – ) et Kite (2005 – ).

Ses qualités d’étalon semblent avoir disparu dès son arrivée à Bruges, puisqu’il n’a encore engendré à ce jour aucun enfant viable.

Rappelons qu’en milieu naturel, les mâles adultes ne restent jamais à demeure auprès des femelles.
La situation pseudo-familiale à Bruges est donc aberrante et malsaine en termes éthologiques. Elle impose à l’autre mâle, Ocean, une soumission et un stress permanents.


PUCK

Née libre en 1966 dans les Caraïbes (probablement près de Cuba), Puck se distingue par sa grande taille et son œil blanc aveugle.
La date et les circonstances de son exportation hors des USA reste confuse, voire illégale, puisque non enregistrée dans la base de données du Marine Mammal Inventory Report. On sait qu’elle a transitée par le Dolfirama Zandvoort, un établissement néerlandais aujourd’hui fermé.

Arrivée le 24 juin 1988 en Belgique, elle est aujourd’hui la delphine la plus âgée parmi tous les captifs ayant jamais vécu dans un bassin belge.
Le Boudewijn Seapark déclare à son propos : « Notre plus vieux dauphin a 47 ans. Cela démontre bien qu’ils vivent plus longtemps en captivité ».

On sait que les dauphins « fondateurs », nés et nourris en mer, résistent en effet plus longtemps à la captivité que nés-captifs qui n’ont connu que l’eau chlorée et le poisson mort dopés aux vitamines, aux calmants et aux antibiotiques.Rappelons tout de même que Nicklo, une delphine libre de la baie de Sarasota, en Floride, est aujourd’hui âgée de 63 ans.


ROXANNE
De petite taille, Roxanne porte de légères cicatrices sous les yeux.
Elle est née libre dans l’embouchure du Mississippi vers 1985.

Capturée à l’âge de 2 ou 3 ans par Mobi Solangi à Gulfport, elle fut expédiée sous le nom de code : « Site ID BS-TT-C8805/ID-Code N/A » vers le Boudewijn Seapark le 6 mai 1988.

Roxanne et Tex ont donné naissance à :
– Gorki, né à Bruges en 1993 et mort au Portugal en 2003
– Simo, né et mort en 1995​.
– Luna (1996 – ) et Marco (1998 – ), tous deux survivant aujourd’hui en Italie et au Portugal.
– Iggy, né en 2002, mort à une date inconnue.
– Océan, né en 2003, toujours présent à ses côtés en 2013.

Des œuvres de Beachie, Roxanne donna enfin naissance en 2011 à des jumeaux morts nés et en 2012 à un delphinau  mâle qui mort 3 jours plus tard.

YOTTA

Yotta est la fille de Puck et Tex, née le 24 août 1998. Sa peau claire et le petit pli qu’elle porte entre le nez et la tête la rendent facilement reconnaissable. Selon le Boudewijn Seapark, elle est appelée à succéder à Puck en tant que matriarchedu groupe, lorsque celle –ci sera décédée.

La chose est curieuse, puisque Roxanne est beaucoup plus âgée qu’elle et devrait en principe tenir ce rôle.

Yotta faillit mourir en 2010 d’une grossesse ratée. Le fœtus mort coincé dans son utérus fut extrait à la main, sans anesthésie.


OCEAN

Né le 13 août 2003 au Boudewijn Seapark, fils de Roxanne et de Tex, Océan est le plus jeune mâle du groupe.
On le reconnaît à son nez court et sa petite ligne blanche sur sa queue. Il porte de nombreuses cicatrices sans doutereçues du dominant Beachie, dont il n’est pas le fils.

Océan a donc aujourd’hui 10 ans.

A cet âge, les adolescents ressentent une terrible envie d’explorer le monde et de rechercher des partenaires sexuels. C’est pourquoi tant d’entre eux meurent entre 8 et 15 ans dans tous les delphinariums.

Le Boudewijn Seapark envisage sans doute de l’expédier en Espagne ou ailleurs mais les nés-captifs font malheureusement de très mauvais étalons. Leur viabilité est réduite et leur santé fragile.

Le transfer d’un jeune dauphin (Gorky, Mateo, Luna, Marco…), toujours traumatisant, constitue pourtant l’étape essentielle des « programmes européens EEP d’élevage et de conservation d’espèces menacées » mis en place en 1985.

« Un tel programme a pour but d’encourager, de surveiller et de donner des conseils pour favoriser l’élevage d’une espèce menacée en lui conservant ses caractéristiques naturelles, avec pour finalité une éventuelle réintroduction dans la nature
ou un renforcement de la population sauvage par l’adjonction de spécimens élevés en parcs zoologiques. La gestion des EEPs est assurée au niveau européen par l’EAZA ».
Ce type de programme doit être dénoncé dans le cas des delphinariums, puisque aucun d’entre eux n’a JAMAIS relâché le moindre de ses dauphins, que ceux-ci ne conservent PAS leurs « caractéristiques naturelles » et que les Tursiops sont considérés comme « faiblement menacés » par l’IUCN.


INDY
Née le 13 juillet 2003 au Boudewijn Seapark, Indy est la fille de Puck et de Tex, mais également la sœur de Yotta. C’est laplus jeune femelle du groupe. Elle reste mère en permanence.

Indy se trouve en effet tout en bas de la hiérarchie artificiellement mise en place en bassin. De ce fait, elle porte elle aussi denombreuses cicatrices blanches sur son dos. Puck la protège du mieux qu’elle peut.

Chez les dauphins libres, le statut social est très fluide et il évolue sans cesse.

Tout dépend des alliances que vous avez su nouer avec vos ami(e)s. On sait que les coalitions de femelles existent,

très discrètes et difficiles à observer, mais elles permettent aux plus fragiles de se faire respecter.
En bassin, c’est impossible. « Au-delà du traumatisme dévastateur que représente une capture en mer, il existe une souffrance

inhérente au fait d’être simplement emprisonné, laquelle réduit la société hautement évoluée des dauphins à un «pecking order», cette organisation primitive des poules de basse-cour, où les individus les plus forts et les plus agressifs se battent pour la suprématie et infligent aux plus faibles d’entre eux la soumission, la maladie ou la mort.

A la tyrannie de leurs propres compagnons de bassin s’ajoute celle de leur dresseur humain, ainsi que le stress que constitue les shows exécutés de trois à cinq fois par jour devant une foule bruyante, les méthodes de dressage impliquant la privation de nourriture et les récompenses du même ordre, qui ont pour conséquence dedémultiplier encore la jalousie et la compétition au sein du groupe restreint des captifs.
Des études récentes menées aux USA démontrent qu’un nombre excessif de dauphins captifs succombent à des maladies directement liées au stress, telles que les crises cardiaques et les ulcères gastriques. On doute qu’il s’agisse d’une coïncidence : des millions d’êtres humains forcés de supporter un travail servile pénible et répétitif souffrent exactement des mêmesmaux.

L’agression interindividuelle n’est cependant pas la seule cause de ces décès prématurés. Elle n’est qu’un aspect d’unedésocialisation plus globale, selon les mots mêmes de spécialistes de la captivité tels que Giorgio Pilleri, une acculturationprofonde qui oblige les dauphins à s’adapter au moule de la société humaine, hautement hiérarchique.

Alors qu’en mer libre, les dauphins chassent en coopération étroite, rabattant ensemble les poissons et se les partageant en ​toute égalité, en captivité, ils développent les défauts même de la société humaine​ : égoïsme aigu, ​compétition, sadisme ».

Inventaire des dauphins de Bruges:

Savez-vous de quoi meurt les dauphins en delphinarium? Lisez ICI l’histoire de Flo, morte à Bruges le 6 janvier 2012.

Retrouvez ICI la liste de tous les dauphins actuels

​Retrouvez ICI la liste des dauphins morts à Bruges.

(Il manque Yota le dauphin. Cliquez ICI pour plus d’information.)

Retrouvez ICI la liste des dauphins transférés depuis le Boudewijn Seapark dans un autre établissement.

Retrouvez ICI la l’inventaire et la liste PDF des mammifères marins passés par Bruges (Cliquez sur le liens à la fin de la page « Dolphinarium Brugge, MMIR (PDF) »
Retrouvez ICI  Liste de tous les dauphins ayant transités par Bruges.

D’autres espèces de dauphins (sotalia fluvialis ) ont également été enfermés et sont morts à Bruges mais les données sont manquantes. Certains  transferts n’ont pas non plus été référencés.

Les dossiers médicaux des dauphins sont par ailleurs inaccessibles au grand public.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s