Free our last 6 dolphins in Belgium.

cirque

Quand les zoos deviennent des cirques

« Les enclos destinés aux animaux terrestres ont subi d’énormes changements dans les zoos au cours des dernières décennies. Au Royaume-Uni, notamment, un zoo peut s’attendre à un tollé général si le moindre animal semble manquer d’espace et de stimulations. L’image que les zoo veulent offrir au public se caractérise désormais par le souci du bien-être des espèces libres ou captives : ils se présentent comme des acteurs en terme de conservation et mettent tout en œuvre pour que le public puisse voir l’animal agir de manière aussi proche que possible de son comportement naturel.

L’idée d’organiser des spectacles où les chimpanzés prennent le thé devant le public comme au 19ième siècle est devenue absurde aux yeux de l’industrie zoologique du 21e siècle.

chimps_tea_party-london_zoo

Mais pour les grands parcs d’attractions marines aux USA, au Japon et ailleurs, cette mentalité reste la norme.
Il y a 2 ans, le Georgia Aquarium – le plus grand delphinarium du monde dont l’image commerciale prétend s’appuyer sur la conservation et l’éducation – a inauguré un nouveau spectacle de dauphins.

georgia-aquarium-theater

Si cette attraction avait pour but d’éduquer les gens, alors le message a du être subliminal et se résumer à quelques panneaux expliquant que les dauphins n’étaient pas des poissons mais des mammifères.
Le but premier du delphinarium semble plutôt de vendre des billets coûteux à des centaines de personnes chaque jour, en les engageant à assister au spectacle de mammifères marins dansant sur la musique et se livrant à des cabrioles dans une salle de théâtre !

Pouvez-vous imaginer que l’enclos des gorilles, remis à neuf au Zoo de Londres en 2007, ait été inauguré avec ce genre de spectacle ? »

Extrait d’un article de FRED CRAWLEY

london_zoo_gorilla_kingdom_exhibit

Et pourtant, si !
On peut l’imaginer !
Tout récemment, le Zoo d’Amneville a annoncé par voie de presse qu’il préparait  un gigantesque spectacle de tigres.
«Tiger world» générera des recettes complémentaires pour un parc qui a déjà fait 16 M€ de chiffre d’affaires en 2012.

«On en avait mis plein la vue aux visiteurs avec les gorilles, mais là, ça va être encore plus fort », annonce Michel Louis, le directeur. « Avant de pénétrer dans la salle, les visiteurs emprunteront un couloir thématisé dans lequel ils seront sensibilisés à la protection des tigres. L’arène circulaire sera en fait totalement camouflée par un paysage de jungle avec de la végétation, des rochers, des bassins, des cascades…
À l’intérieur, le thème retenu est celui des temples khmers. La cage des tigres sera en fait suspendue au plafond et descendra sur la scène le temps du spectacle »
. Des effet spéciaux seront également prévus au programme (neige et tempête !).

tiger-world-amnevilleMaquette de Tiger World 

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?
Alors que la plupart des « vrais zoos » ont cessé d’enfermer des cétacés en Europe, M. Louis marche résolument contre le sens de l’histoire ! Lui, l’ancien dresseur, rêve en effet de ce spectacle que l’on n’approche qu’avec respect, celui qui fait vraiment courir les foules, indémodable depuis les années 50 : les shows de dauphins et plus tard, qui sait, les shows d’orques !
Descendront-ils eux aussi du plafond dans un aquarium, avec effets spéciaux à l’appui ?
Avec le zoo d’Amnéville, on peut s’attendre à tout.


Du cirque, rien que du cirque au Six Flags Discovery Kingdom !

CirqueDreams_Splashtastic

Cirque Dreams Splashtastic, the Most Amazing Show Above H2O !
Voilà qui a le mérite d’être clair ! Au diable les fumeux prétextes de pédagogie, de recherches ou de conservation : c’est bien un spectacle de CIRQUE que nous vend le delphinarium américain Six Flags Discovery Kingdom, sous la direction d’un maître du genre, Neil Goldberg directeur à Broadway et fondateur du très populaire Cirque Dreams entertainment group.

CirqueDreams_Splashtastic3

« Cirque Dreams s’article en 7 actes : un prélude amusant, une ouverture impressionnante, quatre scènes successives qui vous coupent le souffle et une finale à la hauteur du spectacle. Chacun de ces actes se concentre sur un thème différent, comme la force physique ou l’équilibre. Ils sont joués tout à la fois par des acrobates, des dresseurs et des dauphins, dont on se demande lesquels sont les plus remarquables ! » écrit un critique enthousiaste.

CirqueDreams_Splashtastic2

VIDEO

Rappelons que près de 23 cétacés sont morts dans la piscine de cet établissement. 
20 autres y survivent, dont plusieurs capturés en mer et l’inévitable « dauphin échoué sauvé des eaux » en 2003, du nom de Cupid.

Souvenons-nous aussi que la petite Shouka, arrachée à sa mère Sharkane (morte de chagrin quelques semaines plus tard) y survécut de longues années solitaires avant que la pression internationale n’exige qu’elle soit mise en contact avec d’autres cétacés de son espèce. Elle est donc détenue aujourd’hui au SeaWorld de San Diego.

shoukavallejo

A en juger par le dernier show en date du Boudewijn Seapark et par les mises en scènes wagnériennes de SeaWorld ou du Marineland d’Antibes, nul doute que le futur des delphinariums est de revenir à ce qu’ils n’ont jamais cessé d’être : des cirques !

seaworld-show-dauphins


Six Flags Discovery Kingdom is selling its new « Cirque Dreams Splashtastic » as « the Most Amazing Show Above H2O, » a production that blends the talents of acrobats, aerialists and other skilled (human) entertainers with performances by bottlenose dolphins. It sounds like Cirque Du Soleil meets the traditional dolphin show, a hybrid concept that is kind of hard to wrap your head around.
(Read article)