Free our last 6 dolphins in Belgium.

Inde / India

L’Inde interdit les delphinariums !

india-Jayanthi Natarajan-tigers
Ms. Jayanthi Natarajan défendant les tigres indiens

Ce 18 mai 2013, une circulaire officielle vient d’être émise qui interdit désormais tout delphinarium sur le territoire de l’Inde !

« Le delphinarium est un établissement commercial où des mammifères marins aquatiques sont gardés en captivité dans des conditions artificielles et exhibés pour amuser un public payant un prix élevé, tout en privant ces animaux du droit de vivre dans leur habitat naturel.
Le seul contact que l’Inde ait eu avec cette industrie eut lieu dans les années 1990 avec un parc à Chennai.
Celui-ci a fermé ses portes après la mort de tous ses détenus.

india-chennai-dolphinshow Dauphins à Chennai

Des pays tels que les USA possèdent de vastes delphinariums et prétendent sensibiliser les gens à la protection des dauphins en leur montrant des créatures solitaires. A l’inverse, le Brésil, le Royaume-Uni et le Chili ont interdit les dauphins en captivité. Nous ne permettrons pas que les delphinariums existent en Inde» avait déjà déclaré récemment au journal Hindustan Times la Ministre de l’Environnement et des forêts, Ms. Jayanthi Natarajan.

India_flag

Le Ministère vient donc d’édicter une circulaire interdisant les parcs à dauphins, alors même que certains projets commerciaux étaient en cours de finalisation dans le pays, soutenus par des sociétés étrangères, parmi lesquelles SeaWorld.

Cette décision se fonde sur la loi de 1960 relative à la prévention de la cruauté envers les animaux ainsi que sur la loi sur la protection de la faune interdisant l’exhibition d’animaux et d’oiseaux pour l’amusement public. Cette dernière loi avait déjà entraîné la disparition de tous les cirques en Inde.

Il va de soi que cette interdiction des delphinariums en Inde, après celle du Brésil et du Chili, a de quoi interpeller les gouvernements européens qui persistent à tolérer une pratique barbare et dépassée. La vieille Europe est décidemment à la traîne face aux pays émergents  !

Elle marque aussi l’efficacité des associations citoyennes, capables de faire plier les gouvernements en faveur du bien-être animal. Bravo à l’Inde, bravo à la Federation of Indian Animal Protection Organisations (Fiapo) et à toutes les organisations internationales qui l’ont soutenue dans son combat, merci enfin à la Ministre de l’Environnement, Ms. Jayanthi Natarajan !
Jay Bharat ! जय भारत!
Vive l’Inde !

india-dolphinbanner
Pour en savoir plus sur cette longue saga
En anglais sur le site de la FIAPO, acteur majeur de cette décision
Delphinariums en Inde, c’est reparti !
La première décision de janvier 2013
L’inde : le prochain cauchemar des dauphins captifs ?
Alerte en 2009

gange-dauphin-du-gangeL’Inde pourra se consacrer à défendre ses propres
dauphins de rivière, extrêmement menacés ! 

Publicités

EUROPE : CLOSE DOLPHINARIA !

manifestation-2014
JOIN US IN BRUSSELS ON JUNE 28th 2014 !

Morgan-being-bitten-by-another-orca

Morgan the Lost Orca

Dolphins are self-aware beings.
They bear a name, they reflect, they invent, they talk, they love, they play, they like to live with family and friends in large pods. Dolphins love travelling, splitting the waves, diving deep and hunting together.

Endowed with a powerful brain and living a long time, they educate their children during years, mourn their dead and transmit knowledge and dialect across generations. They use tools and invent new hunting techniques. Their  intelligence is not comparable to that of humans but probably equivalent. Their emotions are same than ours, ranging from the most terrible grief of death, to the greatest joy of freedom. Their social bonds are even much intense than human ones.

Zoomarine_Dolphins

We do not have the right to condemn these marine mammals shaped for the ocean to a life of captivity !
We do not have the right to starve them into obedience !
We do not have the right to force them into a life of boredom in chlorinated water dungeons to be fed dead fish !
We do not have the right to force them to perform tricks an antics for our amusement and entertainment !
No pool, no lagoon can replace the prodigious wealth of the natural habitat of the cetacean world. No dolphins, captive born or caught from the wild, can thrive in dignity in a concrete chlorinated pit.

 

antibes-marineland-2012-orque1

Antibes Marineland

Brazil, India, Croatia, Slovenia, Cyprus, Switzerland and other countries understood the cruelty of cetacean captivity and have prohibited it in their countries.  In contrast, 15 European countries still exhibit dolphins, killer whales, orcas, porpoises and one river dolphin. 15 EU governments support the economic development of these entertainment parks under the guise of wildlife parks, where children are taught that whales are our slaves.

Swim-with-dolphins-turkey3-enfants

As conscious human beings, respectful of Earth and all its inhabitants, we cannot allow such aquatic circuses to exist in the 21st century.
This is why we ask the EU to organize the closure of all the dolphinaria in all its member states.
This is why we are asking the EU to prohibit any further opening of such institutions.
This is why we ask that the 307 small whales currently held by 34 dolphinaria in Europe, are moved to enclosed marine bays and rehabilitated and returned to sea, if possible.
We are tired of hearing lies.
We do not want more of these innocent beings imprisoned.
Europe : close dolphinaria and protect whales in the wild !

orques-sauvages

Join us at the Brussels No Captivity Demo in Brussels,  June 28 th !

French version

varna-bulgarie-delphinarium1

Bulgaria

Demo 2013 : a huge success !

european-logo-uli

Make the European Union a dolphinarium-free zone

ric-japan-activist
With the support of Ric O’Barry

atomium


Delphinariums en Inde : c’est reparti !

vishnu_garuda_gajendra_makara
Le Makara est identifié soit au dauphin soit au crocodile. 

Le Kerala refuse de s’incliner devant les précédentes décisions de la Commission de protection des animaux de l’Inde.
Son gouvernement poursuit son projet de delphinarium.
Maneka Gandhi, qui fit interdire les dauphins captifs dans les années 90, repart au combat.

L’ancienne ministre de l’Environnement de l’Union indienne, Maneka Gandhi a qualifié le parc de dauphins proposés par l’Autorité de Développement d’un Plus Grand Cochin,  comme un «gaspillage d’argent colossal» qui conduira à la mort de nombreux cétacés et finira comme une «escroquerie».

« Le coût du projet est «prohibitif et injustifié » et l’Inde ne dispose pas d’aucune expertise ni dans la capture ni dans la gestion des dauphins captifs. La capture des dauphins destinés au projet du Plus Grand Cochin aboutira à la mort de centaines de dauphins. Ceux qui survivront mourront au bout de quelque semaines, dans leurs bassins ou lors de séances de dressage » a déclaré Mme Gandhi à The Hindu.

india_kerala-delphinarium
Cochin

Mme Gandhi a également écrit au Ministre en Chef, Oommen Chandy, pour protester contre ce projet d’Océnarium lancé par le gouvernement de l’État.

Laissant entendre qu’elle pourrait faire usage d’un recours juridique à ce niveau, Mme Gandhi a rappelé que la capture des mammifères marins est réglementée au niveau international. Divers espèces de dauphins, en voie de disparition, sont inclus dans l’Annexe I de la CITES et que le commerce n’en est autorisé que dans des circonstances exceptionnelles.

india-delphinarium-kochi-destruction-mangrove
Le chantier

«Les dauphins ont un faible taux de survie en captivité » a-t-elle continué. 
« Pour les garder vivants, les services de vétérinaires étrangers et les installations médicales requises réclameraient un budget très coûteux.
Le poisson qu’on donne au dauphin doit être décontaminé et servi frais. Nombre de dauphins meurent d’avoir mangé des  poissons pollués. 

Depuis 1989, les USA interdisent toute capture de cétacés dans leurs eaux. Des programmes de reproduction ont été mis en place pour fournir aux delphinariums de nouveaux animaux, ceux-ci mourant rapidement. L’Inde ne dispose pas d’un tel programme d’élevage et sa création coûterait au moins Rs. 50 crore. 

Maintenir des dauphins dans un delphinarium constitue une véritable maltraitance des animaux.
Les recherches scientifiques démontrent que les dauphins n’ont pas assez de liberté de mouvement dans les piscines, quelle que soit la taille de celle-ci. La captivité compromet gravement leur qualité de vie.

dauphins-transport
Ils viendront d’où ? Du Japon ou de la Russie ?

« Dans la nature, ils nagent sur des centaines de miles chaque jour » continue Mme Gabndhi
« Ils entretiennent des vies sociales complexes qui ne peuvent être recréées en captivité. Les dauphins sont des animaux puissants, de grande taille, parfaitement adaptés aux conditions de l’océan libre.

Lorsqu’on les garde dans un espace confiné, soumis à des interactions forcées  avec des humains, ils développent un comportement agressif.

Ce projet de parc ne sert en rien d’éducation. Les parcs marins altèrent gravement la compréhension par le public de l’environnement marin. Des messages éducatifs pourraient au moins prendre la deuxième place pendant les shows de cétacés, dont le saut et les éclaboussures des animaux sont le clou du spectacle. Spectacle qui, pour les dauphins, mène à la mort de centaines de dauphins « .

india-delphinarium

Pendant ce temps, au Maharastra…

Lors de l’inauguration du pont Kiranpani-Aronda, le Ministre du Tourisme du Maharashtra, Chhagan Bhujbal, a annoncé une série de projets pour la région. Il a cité parmi ceux-ci la construction d’un SeaWorld près de l’aéroport de Chippi, encore en construction.
SeaWorld est une chaîne de parcs marins aux États-Unis. Il s’agirait donc de sous-traitance directe.
Un très mauvais signe de délocalisation en cours et de lutte pour les marchés.

« Les propriétaires terriens ont donné leur accord et nous allons bientôt passer à l’acquisition des terres », a poursuivi Bhujbal, ajoutant que le projet vise à attirer des touristes haut de gamme. «Une installation de plongée sous-marine, où les visiteurs recevraient leur brevet, est également prévue pour Sindhudurg ». Le gouvernement du Maharashtra a également déclaré que la région d’Aronda deviendrait une destination touristique.

india-chennai-dolphinshow
A Chennai, tous les dauphins sont morts.

Shiva soit loué, les activistes indiens existent ! Et des meilleurs !
Ils manient bien sûr les réseaux sociaux comme personne. En tête de liste, la FIAPO.
Lire ici les projets de delphinariums en Inde qu’ils dénoncent.

Taraporevala Aquarium
Read more: http://fiapo.org/view_art.php?viewid=12274

Water world at the race course, Mumbai
Read more: http://fiapo.org/view_art.php?viewid=12273

Oceanarium in Greater Noida
Read more: http://fiapo.org/view_art.php?viewid=12271

Dolphinarium in Sindhudurg
Read more: http://fiapo.org/view_art.php?viewid=12270

Oceanarium Project, Kochi
Read more: http://fiapo.org/view_art.php?viewid=12269

fiapo.org

Sites indiens :
http://www.fiapo.org/view_news.php?viewid=12275
http://www.fiapo.org/dolphin.php
http://twocircles.net/2013mar17/goa_should_lead_charge_against_captive_dolphins_activists.html
http://timesofindia.indiatimes.com/city/goa/Sea-World-more-planned-for-Maharashtras-first-tourism-district/articleshow/19013732.cms

Français :
http://www.blog-les-dauphins.com/petition-contre-l-ouverture-dun-delphinarium-en-inde/
http://reseaucetaces.fr/archive/2009/12/05/Protestez_contre_le_projet_douverture_dun_delphinarium_en_Inde.aspx
http://www.dauphinlibre.be/india-delphinarium.htm

Anglais :
http://www.marineconnection.org/news/general/captivity_dolphinarium_for_kerala.htm