Free our last 6 dolphins in Belgium.

Articles tagués “Attaques

SeaWorld : un dauphin fou mord une fillette

Dolphin-Biting-Girl-at-SeaWorldIncident du 26 février 2014

Une nouvelle fois, un dauphin du Dolphin Cove de SeaWorld  à San Antonio s’est accroché à la main et au poignet d’une fillette de 9 ans. Sa mère n’a pu la libérer, si bien qu’un employé de SeaWorld a du intervenir pour desserrer la mâchoire du dauphin névrotique.

PETA a déposé une plainte officielle auprès de l’USDA en demandant à l’agence d’enquêter et de tenir compte de SeaWorld met en danger tout à la fois le dauphin et le public en violation de la loi fédérale.

Beaucoup d’enfants ont déjà été mordus par des animaux stressés dans les 3 parcs «SeaWorld». Le cas le plus récent date de décembre 2012, quand une gamine de 8 ans a eu la main perforée par les dents d’un dauphin anonyme qu’elle nourrissait dans la petting-pool du SeaWorld d’Orlando, Floride.

Dolphin-Bites-Girl

On peut donc nourrir un dauphin comme on nourrit les canards ?
Mais oui ! Cette pratique dangereuse pour l’enfant et l’animal est depuis longtemps interdite dans la plupart des zoos d’Europe.
En 1957, au Zoo d’Anvers, on pouvait encore  donner à manger aux  éléphants et leur trompe vous chatouillait le creux de la paume. Ces malheureux se bourraient de nic-nacs, de cacahouètes et de bonbons la journée entière et finissaient par en crever.

zoo1_19571957 : Yvon et Catherine au Zoo d’Anvers

Il en est de même dans ces piscines où les dauphins sont caressés sans cesse par des milliers de main et bourés de fish-sticks et d’autres saloperies, sans doute. Il est courant qu’à l’autopsie, l’estomac d’un dauphin soit plein de pièces de monnaie, de languettes de boîtes de bière ou de cigarettes. Ils deviennent obèses, complétement névrosés et souffrent de graves problèmes de digestion.

seaworld-dolphin-1000Dolphin Cove, SeaWorld
Pancho-stomach-contents
Contenu de l’estomac du dauphin Poncho

Malgré cela, SeaWorld offre ce genre d’attractions.
On se souviendra tout de même  que le Boudewijn Seapark a lancé récemment un nouveau programme « éducatif » : entrer dans l’eau avec les dauphins. Quand on sait que même les petits enfants sont admis du moment que leurs parents paient, quand on sait que cet argent est exigé par Aspro Ocio et directement versé dans ses caisses, quand on sait que le jeune Océan est un adolescent nerveux et Beachie un dauphin déprimé avec une infection des poumons, quand on sait que la loi belge interdit en principe le contact direct des visiteurs avec les animaux captifs, on se demande si le Delphinarium de Bruges est vraiment un zoo à part entière.

bruges-touch-dolphinGare à la brucellose !

Pour en revenir aux USA, SeaWorld  a commenté l’incident par ces mots :
«Dolphin Cove offre aux visiteurs la chance de toucher et d’interagir avec les dauphins de l’Atlantique.  A SeaWorld, la sécurité de nos clients et de nos animaux est une priorité absolue. Nous étudions cet incident et nous regrettons ce que notre client a du subir lors de sa visite. SeaWorld fournit des milliers d’interactions sécurisées entre nos clients et nos animaux chaque jour (!), et les incidents de ce genre sont rares. Le personnel de SeaWorld était présent au Dolphin Cove lors de l’incident, et il a réagi rapidement pour aider le client, qui a fait l’objet d’un examen médical sur place. Après l’incident, notre cliente et sa famille a continué leur viste du parc ».

Des milliers d’interactions par jour ?

Lire :
http://www.peta.org/blog/seaworld-problems-dolphin-bites-girl/
http://www.dauphinlibre.be/infanticide_viol_chez_les_dauphins.htm
http://www.wdcs.org/submissions_bin/biting_the_hand.pdf
http://cetaceaninspiration.wordpress.com/2011/12/16/the-dolphin-petting-zoo/
http://www.int-res.com/articles/dao_oa/d081p081.pdf (Health risks for marine mammal workers)
https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2013/07/31/dusty-attaque-la-delphine-en-a-marre/

petting-pool


Tillikum, Spartacus parmi les orques !

tily-seul

FREE TILLY NOW

« Dans la nature, Tilikum aurait fait partie d’une tribu d’orques
Il aurait eu de nombreux enfants, nés de plusieurs femelles différentes, il aurait eu des frères et des sœurs qu’il aurait aider à grandir, il aurait joué un rôle important dans les expéditions de chasse, car c’est un mâle puissant.
Avoir réduit tout cela à l’isolement dans une piscine latérale, sauf lorsqu’on a besoin de lui quelques minutes pour un spectacle, je pense que c’est vraiment triste. D’un point de vue éthique, c’est un peu dérangeant. « 

Naomi Rose, Ph.D., The Humane Society of US
The case against captivity

tilikumspartacus

FREE TILLY NOW

In the wild, Tilikum would have been an integral part of an Orca pod.
He would have had many calves from many different females, he would have had siblings that he would help to raise, he would have been important in the group foraging and hunting process because he is such a big bull. To have all of that reduced to solitary confinement in a side pool except when he is needed for a few minutes in a show, I think that’s really sad. From an ethical point of view, it’s kind of disturbing.”

Naomi Rose, PhD, The Humane Society of the United States
The case against captivity

wild-orcas

http://www.dauphinlibre.be/ky.htm
https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2013/05/12/blackfish-en-europe/
https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/category/orque-orca/
http://www.dauphinlibre.be/orque-intelligence-cultures-seaworld.htm
http://www.blog-les-dauphins.com/tilikum-reproducteur-en-chef-des-orques-de-seaworld/
http://www.digitaljournal.com/article/352177

tillikum-seul

Keeping a 12,000+ pound Orca whale in a pool, (that is less than a fraction of 1% of his natural habitat) is simply illogical.
“Extracting” an animal from his natural environment, where he would normally swim vast distances, dive to extreme depths and spend his entire life with his close knit family pod is simply unethical.
To use a living, breathing, self-aware and extremely intelligent sentient being as a sperm bank in a forced captive breeding program, and as a part-time splash-machine for the enjoyment of the paying public is, considered by many, simply appalling.
To claim that this is ocean conservation is simply inaccurate and grossly misleading.
This Orca’s name is Tilikum and he has been living in a cement pool since he was taken from his mother’s side in the ocean at the young age of approximately 2 years old. He was captured in November of 1982.

Unlike other cetaceans living in captivity, Tilikum’s interaction with the SeaWorld’s trainers and with the other whales kept there is very limited because of his proneness to aggression.
SeaWorld, however, despite Tilikum’s obvious aggression, has thus far refused to humanely release him to a seapen for rehab, and instead continues to use him as their primary stud in their “superior breeding program”, not knowing whether his aggression will be passed on to his many offspring. (56% of SeaWorld’s Orca whales carry Tilikum’s genes.)

We believe that 29 years of forced breeding, splashing audiences, and performing for SeaWorld’s profit is enough.
Our goal is quite simple: we want to gather 1,000,000 signatures to free Tilikum.

If you agree that this situation is illogical and simply unethical, please add your name to this petition and help us reach our goal by sharing it with your friends. By signing this petition, you’ll be sending a clear, responsible message to the leadership at SeaWorld and the Blackstone Group (the owner of SeaWorld)- a message that cries out for the release of Tilikum to a seapen for rehab.

It’s time to end the archaic use of these beautiful cetaceans for entertainment and profit. I
t’s time to free Tilikum !

tilikum-la_collecte_de_semence_de_tilikum
FREE TILLY NOW

spartacus (1)


Un homme et des orques en Patagonie

danza-con-orcas
VIDEO

Message de Wade Doak

« S’il vous plaît, regardez attentivement  cette vidéo Danza con Orcas qui nous montre un Ranger en Patagonie et son amitié avec les orques mangeuses d’otaries.

Les commentaires de Jane Goodall, qui nous explique que oui, bien sûr, les cétacés sont curieux de nous comme nous le sommes d’eux et s’étonne de ce que jamais une orque sauvage n’agresse l’homme à  la manière de Tilikum, valent également d’être entendus.
Cela ne dure que 4 minutes, merci de partager ce document !

Ce simple film devrait en toute logique nous conduire à la libération de toutes les orques, de tous les dauphins et de tous les bélugas en captivité. Et mettre fin au massacre insensé de cétacés au Japon, en Norvège, en Islande ou aux Iles Salomon. Nous assistons ici à un partage de confiance mutuelle entre l’homme et l’orque, chacun dans son monde, au bord  de l’Océan.

Comme dit le garde qui observe ces orques depuis des années, il faut du temps pour qu’une telle  relation se développe.
Ici, le contexte est parfait : calme, silence, tranquillité. Ce n’est évidemment pas possible partout. Et encore moins si nous nous précipitons dans la mer en fonçant sur des orques ou les dauphins  ! Le choix doit être le leur.

L’amitié a ses règles, telles que le respect mutuel et l’exploration de la confiance. Ce grand morceau de film devrait nous pousser à réfléchir à la manière dont nous traitons les orques et à changer notre approche. Nous ne devons pas imposer notre ego à ces êtres intelligents et nobles.

Je n’accepterai plus de les appeler « baleines tueuses » à moins que nous ne nous baptisions en retour «singes tueurs » !

Wade Doak

kshamenk-orque-argentineKshamenk

Roberto, l’homme qui parlait avec les orques, ne peut plus s’en approcher ! 
C’est illégal en Argentine ! Par contre, le fait de détenir l’orque Kshamenk dans des conditions obscènes est considéré comme tout à fait légal et fort apprécié par SeaWorld qui pompe le sperme de ce mort-vivant pour engendrer des bébés-zombies.
Nous savions que le monde était pourri, mais  à ce point-là, ça dépasse l’imagination !  Inutile de préciser que Roberto est devenu désormais un féroce activiste anti-captivité !

http://www.freedolphinsbelgium.org/


L’enfer des orques à Loro Parque !

loroparque-trainer

D’après un article de David Kirby

Les défenseurs des animaux cherchent désespérément à convaincre le gouvernement américain d’intervenir dans le cas de 7 orques de SeaWorld «louées» au Loro Parque, un parc à thème dans les îles espagnoles des Canaries.
Illustré de preuves photographiques présentant au moins deux orques de rang inférieur couverts de morsures, un nouveau rapport accablant rédigé par un scientifique de premier plan en matière de cétacés affirme que le gouvernement fédéral doit rapatrier d’urgence ces mammifères marins aux Etats-Unis. (…)

Lire la suite sur Dauphins Libres


3 dauphins tueurs désertent l’armée ukrainienne !

dauphin-soldat1

Voilà quelque chose auquel ne vous vous attendiez pas, sans doute ?  Il paraît impossible à la plupart d’entre nous que ces gentils nageurs couleur d’argent puissent jamais faire du mal à quiconque. Et pourtant… Selon toute vraisemblance, certains dauphins dans le monde ont appris à tuer. Cela fait partie, notamment, d’un programme de la marine militaire ukrainienne.

Et trois de ces dauphins specialement entraînés viennent de s’échapper !
Le 13 mars 2013, le journal Science Recorder a divulgé le fait que cinq d’entre eux, considérés comme potentiellement dangereux, auraient « abandonné » leurs dresseurs lors d’une mission en mer. Pourquoi? Les chercheurs pensent que ces cétacés auraient déserté pour partir à la recherche de partenaires sexuels. Ou de la liberté, tout simplement…
Deux d’entre eux auraient été récupérés et ramenés à Sébastopol. Mais les trois autres nagent toujours…

D’après Science Recorder, «cette équipe de dauphins a été formée pour détecter des mines mais aussi pour attaquer. Selon les responsables de la marine ukrainienne , les dauphins ont été dressés à l’utilisation d’armes à feu et de couteaux spécialement conçus pour tuer les plongeurs ennemis »

Lorsque des dauphins soldats s’évadent, beaucoup de gens s’inquiètent. Les chances de tomber sur l’un de ces mercenaires est mince, mais c’est quand même quelque chose qui vous fait réfléchir avant de faire un saut dans l’eau !

dauphins-soldats3

Au fait, ce genre de dauphins-tueurs sont-ils nombreux  dans le monde ?
Ce qui est sûr, c’est que l’Ukraine n’est pas le seul pays à en faire usage. Du fait de leur très haute intelligence, ces mammifères marins sont également utilisés par la US Navy.  Lorsqu’ils ne sont pas en mission, celle-ci les confient à SeaWorld pour amuser les foules ou les soumettent à des recherches scientifques invasives et cruelles.
On ne s’étonnera donc pas que les delphinariums sont loin d’avoir disparu dans le monde, au vu de la collusion entre les forces armées et l’industrie du loisir. Lire l’histoire de Noc

« L’US Navy a annoncé en 2012 qu’elle pourrait commencer le dressage de 24 nouveaux dauphins en vue de découvrir des mines, mais qu’ils seraient ensuite remplacés par des robots dans les cinq ans à venir. Ces dauphins font partie du programme de l’US Navy, d’un coût estimé à 28 millions de dollars, qui forme 80 Tursiops et 40 otaries de Californie à détecter et à éliminer les engins de guerre immergés à partir des ports de mer», continue  le Science Recorder.

Quant aux dauphins ukrainiens, ils se sont enfuis dans l’océan et nul ne sait s’ils reviendront jamais.
Ni s’ils portent encore leurs armes sur eux. Un point pourtant crucial…

dauphin-soldat2
K-Dog, un vétéran de la US Navy

En savoir plus :
http://fr.rian.ru/defense/20130312/197773926.html (en français)
http://www.sciencerecorder.com/news/killer-dolphins-escape-in-ukraine/
http://www.wdcs.org/submissions_bin/captivitymil.pdf (dossier WDC)
Sur le site « Dauphins Libres » :

http://www.dauphinlibre.be/dauphins_soldats_washington.htm
http://www.dauphinlibre.be/ussoldiers.htm
http://www.dauphinlibre.be/dauphins_soldats_russes_2009.htm
http://www.dauphinlibre.be/NATO.htm
http://www.dauphinlibre.be/katrina.htm , etc.


Les attaques de cétacés captifs

Les delphinariums et marineleands se gardent bien de vous parler du comportement agressifs des cétacés libres mais surtout captifs.

Les dauphins et les orques des marinelands souffrent d’isolement social,  de stress lié à de la taille réduite de leurs piscines,  de la présence de chlore et d’autres produits ajoutés à l’eau dans laquelle ils nagent, des traitements médicaux dont ils font l’objet, de leur alimentation à base de poissons morts ( rempli de de vitamines, de calmants et d’antibiotiques), aux  shows exécutés de trois à cinq fois par jour devant une foule bruyante, aux méthodes de dressage impliquant la privation de nourriture et les récompenses du même ordre et enfin d’une hierachie sociale altérée  répondant à la loi du «pecking order», cette organisation primitive des poules de basse-cour, où les individus les plus forts et les plus agressifs se battent pour la suprématie et infligent aux plus faibles d’entre eux la soumission ou la mort.

Il n’est donc pas rare que les cétacés captifs exhibent des comportements agressifs envers l’homme. Voici deux videos d’attaques de cétacés captifs. Je vous invite aussi à surfer sur internet pour y lire et retrouver d’autres videos de ce genre. Elles ne sont malheureusement pas rare!

http://www.youtube.com/watch?v=hTXE653JPOg