Free our last 6 dolphins in Belgium.

Articles tagués “Massacre de dauphins aux iles Salomon

Mensonges et dauphins roses à Singapour

singapour-DolphinDiscovery

November 1 2014

« Peu de choses sont aussi magiques que de contempler un double arc en ciel. Nager avec les dauphins fait partie de ces merveilles. Malheureusement, contrairement à des pays comme Hawaii ou l’Australie, il n’y  pas de dauphins dans les eaux de Singapour, et tout le monde ne peut pas se permettre de voyager à l’étranger pour les voir.
La meilleure alternative ? Participez aux Programmes d’interaction Dolphin Island organisés par le Resorts World Sentosa Life Marine Park« .

 

singapour-dauphin-rose-show

Aussi magique qu’elle puisse paraître, la réalité est bien différente.
Cette publicité publiée sur le blog du Marine Life Park est même carrément mensongère. Il y a bel et bien des dauphins dans les eaux de Singapour.
Les amoureux de la nature qui fréquentent ses îles méridionales rapportent régulièrement la présence de dauphins libres. L’observation la plus récente de dauphins à Singapour a été faite par René Ong,  le mois dernier près de l’île Kusu.

D’autres indices prouvent leur présence. Ainsi, des carcasses de dauphins morts ont été rejetés sur le rivage, le plus récent échouage ayant eu lieu en juillet dernier.

singapour-dead-dolphin-East-Coast-AsiaOne-sc

L’espèce la plus fréquemment observée dans les eaux de Singapour est le dauphin à bosse de l’Indo-Pacifique, mieux connu sous le nom de « dauphin rose ».  On en exhibe d’ailleurs au Parc Marin de l’Underwater World Singapore (UWS), le second pôle de l’entreprise.  

Au début de la semaine, un rapport de la Wildlife Watcher Singapore, en collaboration avec la Sea Shepherd Conservation Society, avait alerté l’opinion sur le fait que ces dauphins  y vivaient dans de très mauvaises conditions.
L’UWS a répondu que Han, l’un de ses dauphins roses du Dolphin Lagoon, souffrait en effet d’une forme non-transmissible de cancer de la peau. Mais rien à craindre pour les visiteurs, donc. Et les organismes de contrôle officiels ont d’ailleurs jugé que tout allait bien !

pink-dolphin-cancer

Ce n’est sans doute pas avec ce malheureux dauphin rose que les citoyens désargentés de Singapour (qui ne peuvent aller jusqu’à Hawaï), iront s’offrir une expérience digne du « spectacle d’un double arc-en-ciel. »

Et l’on ne s’étonnera pas des mensonges du Resorts World Sentosa , puisqu’en Espagne, en Italie, au Pakistan, en France, en Belgique et même au Japon (pourtant une île cernée par la mer de toutes parts !), que l’on nous ressert à l’identique la même propagande.
Les dauphins libres sont présents partout dans le monde et il n’est pas bien difficile ni coûteux d’aller les observer à distance et avec respect.

singapour-27-dauphins-transport

Les dauphins capturés aux Iles Salomon sont amenés à Singapour. Un mort en vol et plusieurs autres ensuite.

Info
Marine Connection

singapore-pink-dolphin

 

SINGAPOUR: L’Association Mondiale des Zoos & Aquariums (WAZA) vient d’accorder son accréditation au  Resort World Sentosa’s (RWS) SEA Aquarium and Dolphin Island, à Singapour. Dans un communiqué de presse daté du  26 septembre 2014, Jim Maddy,  le président de  la WAZA explique :
« En répondant aux normes les plus élevées, le SEA Aquarium et Dolphin Island se classe parmi les meilleurs zoos et aquariums du monde. Lorsque les gens visitent ce lieu, ils peuvent être assurés qu’ils soutiennent une entreprise leader dans le domaine de conservation de la faune et des soins aux animaux ».
«L’éducation à la vie marine, la conservation et la recherche, ainsi que le bien-être de nos animaux ont toujours été nos priorités absolues», a renchéri le vice-président de l’aquarium philippin, John Hallenbeck. «Nous sommes ravis d’être l’un des rares établissements à l’extérieur des États-Unis à recevoir l’accréditation de l’AZA, et nous nous réjouissons d’inspirer à plus de visiteurs encore notre souci pour les océans ».

singapour-sentosa-pink-dolphins

Le Resort World Sentosa’s (RWS) SEA Aquarium and Dolphin Island a déclaré que ses deux sites avaient subi des examens approfondis quant aux soins donnés aux  animaux, aux programmes vétérinaires, à la conservation, à l’éducation et à la sécurité afin de s’assurer que les installations correspondent bien aux normes les plus strictes de l’AZA. Un contrôle est effectué tous les 5 ans.

Toutefois, les défenseurs des dauphins de l’association ACRES ont remis en cause cette accréditation, en demandant que le RWS soit également contrôlée par des  organisations non gouvernementales de protection des animaux et non « pas seulement par le professionnels de la même industrie ».
L’ACRES souligne également que l’acquisition par le parc de 27 dauphins capturés aux îles Salomon a surtout contribué à l’épuisement de cette espèce au niveau local et non à sa conservation .
« 4 de ces dauphins sauvages sont déjà morts entre les mains du RWS, et l’on pu filmer un dauphin  tournant en rond sans fin dans les bassins de Sentosa, ce qui est un signe de stress »
Il note aussi que les programme de conservation des raies manta lancé par l’aquarium avait déjà tué deux d’entre elles en un an.

La WAZA est une organisation à but non lucratif. Elle représente l’organisme d’accréditation pour les zoos et les aquariums aux Etats-Unis et dans six autres pays. En Belgique, c’est sa filiale européenne (l’EAZA) qui décerne régulièrement des certificats d’excellence au Boudewijn Seapark de Bruges, pourtant coupable de la mort de plus de 22 dauphins. 7 survivants y sont actuellement maintenus  dans des conditions de vie indignes et confinées.

Notons que l’aquarium de Sentosa a récemment été classé comme le 7ième meilleur delphinarium d’Asie pour Aquariums par le site de Voyage TripAdvisor.

singapore-sentosa-pink2

 

En savoir plus :
https://www.facebook.com/Wildlifewatchersg
http://www.dauphinlibre.be/singapour.htm
https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/category/thailande/

solomon-islands-captures

27 dauphins ont été capturés aux îles Salomon dans l’Océan Pacifique en 2011. Deux d’entre eux ont été transportés à Langkawi, en Malaisie, tandis que les autres ont été maintenus à Subic Bay, aux Philippines. Lorsque les deux dauphins de Langkawi sont morts, Resorts World a vendu les 25 survivants à Singapour.

 

Publicités

Nager avec les dauphins martyrs en Tunisie !

dauphins-captifs-tunisie

Friguia Park en Tunisie

Entre  2010 et 2011, la Tunisie a importé 11 dauphins capturés dans une mer de sang aux Iles Salomon et dans la baie de Taiji, au Japon.
C’est au Friguia park d’Hammamet, que vous pourrez nager avec les 4 derniers survivants. (…)
Lire la suite sur Dauphins Libres et Dauphins Captifs

Friguia Park en Tunisie : nagez avec de vrais dauphins de Taiji !


POUR UNE EUROPE SANS DELPHINARIUM !

loroparque-trainer

L’exploitation commerciale de dauphins captifs a démarré dans les années 50.
Très vite, le succès du feuilleton Flipper en a fait une Industrie aussi puissante, létale et mensongère que celle du tabac ou de l’alcool.
Celle-ci ne frappe que les cétacés, dont la science reconnaît  aujourd’hui les prodigieuses capacités cognitives, affectives, sociales et culturelles.

A l’heure où l’Inde vient d’interdire les delphinariums pour cause de maltraitance, il est inadmissible que 34 établissements dans 15 pays d’Europe, détenant quelques 300 dauphins orques ou bélugas, puissent encore exister au XXième siècle.

C’est pour le faire savoir aux responsables européens et nationaux, c’est pour exiger la fermeture de tous les parcs marins que des manifestants venus de l’Europe entière se réuniront lors d’une manifestation pacifique et familiale le 28 juin 2013, place Victor Bara, à Bruxelles.
M. Ric O’Barry, l’ex-entraîneur de Flipper, sera présent parmi eux.

largest-demo

 CONTACT
dauphinlibre@gmail.com

VIDEOS
13 videos in 22 languages + petition
https://docs.google.com/document/d/1xOAP8qZ-s2obCem1Ut86czwovU-mtihhdCKQi302z6M/edit?pli=1

PETITIONS

https://secure.avaaz.org/en/petition/All_dolphinaria_must_be_closed_in_Europe/
http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_une_Belgique_sans_delphinarium/ http://www.avaaz.org/fr/petition/Wir_fordern_die_Schliessung_aller_Delfinarien_in_Europa/
http://www.avaaz.org/en/petition/Por_el_cierre_de_todos_los_delfinarios_en_Europa/

INFORMATIONS
http://www.cetaceanrights.org/
https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2013/04/18/for-delphinarium-free-europe/
https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2013/04/19/sluit-alle-dolphinaria-in-europa-demonstratie-in-brussel-op-28-juni-2013/
https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2013/04/18/fermons-tous-les-delphinariums-deurope-manifestation-a-bruxelles-le-28-juin-2013/
https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2013/05/11/pas-de-prison-pour-les-dauphins/
https://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2013/04/19/demonstration-against-captivity-of-cetaceans-in-europe-a-call-from-ric-obarry/
http://www.wdcs.org/stop/captivity/eu_campaign/introduction.php

Georgia-aquarium-dolphin-show


Thaïlande : dauphins en danger exhibés dans les shows !

thailand-orcelleOrcelle

La Thaïlande est sans doute l’un des pays d’Asie parmi les plus prisés des touristes.
Après la visite de Bangkok, inévitablement, ceux-ci s’en iront voir  Chiang Mai, Phuket ou Ko Tao. Dans le choix des mille plaisirs qui leur seront proposés, une promenade à dos d’éléphants ou une rencontre avec les dauphins figureront  en bonne place.
Attention : derrière ces attractions, la souffrance et la cruauté règnent.

thailand-elephant-show-an-elephant-plays-football

La Thaïlande est devenue le théâtre d’une exploitation tout à fois légale et illégale de la faune locale et la vie marine.
Des dauphins y sont maintenus en captivité depuis 1986. Le premier dauphin rose  (dauphin à bosse de l’Indo-pacifique) fut capturé puis enfermé à Laem Singh, par Vichai Wattanapong, qui baptisa plus tard son delphinarium du nom d’Oasis Sea World.
Au cours de ces dernières années, d’autres parcs marins du même type se sont ouverts en Thaïlande.

thailand-pink-dolphin-faim

Sans doute, plusieurs tentatives pour lancer ce genre d’établissements avec des dauphins sauvages capturés à Phuket ou à Koh Samui ne sont-elles jamais arrivées à terme.
Ainsi, en 2008, un « scientifique » danois n’a pas pu convaincre les politiciens et les hommes d’affaires de Phuket de le laisser mener à bien son projet de delphinarium, destiné à aider les enfants autistes. Une rengaine bien connue, même du côté de Bruges.
Mais le margoulin n’a pas renoncé. Il a changé de stratégie.
Suite à un étrange accord entre le Danemark et la Thaïlande, le Phuket Marine Biological Center se charge désormais  de sauver les cétacés blessés. Les relâche-t-il ? Les revend–il ? Attend-il son heure pour passer aux shows ? Tout est possible dans un pays où la corruption règne au plus haut niveau.

Un an plus tôt, à Koh Samui, une station touristique appartenant à une famille thaïlandaise très influente avait acheté un dauphin rose capturé en mer dans le but d’accroître son attractivité touristique. Même si les responsables de ce complexe ont prétendu avoir sauvé l’animal blessé par une collision avec un bateau de pêche, ce dauphin n’en a pas moins été aussitôt dressé pour effectuer des spectacles, au lieu d’être soigné puis remis en liberté.

thailand-pink-dolphins-thailand

Le pauvre cétacé a finalement été confisqué puis relâché dans le golfe de Thaïlande.
La station touristique fut légalement contrainte de renoncer à toute autre capture.

Dans le pays, deux entreprises avaient déjà démarré avec succès l’exploitation de dauphins esclaves depuis de nombreuses années : l’Oasis Sea World de Chanthaburi fut créé en 1991, suivi par le Sanctuary of Truth , fondé à Pattaya en 2001.

Les deux delphinariums prétendaient eux aussi n’avoir pour but que de sauver des dauphins sauvages blessés par les pêcheurs. Des bassins furent construits pour accueillir les victimes et les y soigner avant de les remettre en liberté. En fait, il apparut très vite que ces dauphins étaient immédiatement dressés pour les shows.

S’agissant d’espèces rares et peu connues, ils ne pouvaient en effet qu’attirer les touristes avides de sensations nouvelles et lassés des sempiternels Tursiops.

Oasis Sea World fut même autorisé à exporter six dauphins roses à Singapour en 1999, en dépit des réglementations de la CITES.
Celles-ci interdisent  clairement le commerce de spécimens sauvages en danger d’extinction capturés à des fins de divertissement. Quant au Sanctuaire de la Vérité, il n’aurait même  pas encore reçu son permis d’exploitation de jardin zoologique à ce jour !

thailand-irrawady-dolph

Une vigoureuse campagne fut menée par les Thai Animal Guardians Association, Wildlife Friends Foundation Thailand et Care for the Wild International. Elle exigeait du gouvernement thaïlandais qu’il fasse respecter la réglementation de la CITES et les lois du pays afin de mettre un terme à l’exportation de dauphins systématiquement pratiquée par Oasis Sea World, en échange d’énormes bénéfices.

Une fois que ses exportations furent interdites, Oasis Sea World fut contraint de choisir d’autres options pour augmenter les profits.
Il a donc créé une succursale, le World Pattaya Resort Dolphin en 2010.
7 des 18 dauphins de l’Oasis ont été transférés d’une prison à Pattaya, avec pour conséquence un doublement des bénéfices pour la société-mère.

thailand-pattaya- pink-dolphin
Un show assourdissant !

Sur l’île de Phuket encore, cette fois en 2010, un homme d’affaires canadien soutenu par des investisseurs étrangers avait proposé un plan sérieux pour construire un nouveau delphinarium. Nombre de thaïlandais et d’expatriés protestèrent avec tant de vigueur que les investisseurs suspendirent temporairement leur aide et que le projet est toujours en attente. D’ici là, un dolphin-watching féroce s’y développe.

Les personnes impliquées dans le projet Phuket souhaitaient exhiber en spectacles des espèces locales et importées, ce qui posait problème. L’acquisition des cétacés sauvages originaires de Thaïlande est en principe interdite. Quant l’importation de dauphins capturés aux îles Salomon, elle devrait être devenue plus difficile dans la mesure où la loi de ces îles, effective à partir de janvier 2012, interdit en principe toute exportation. En 2013, on peut raisonnablement avoir des doutes sur la réelle application de cette loi. Le projet Phuket est donc loin d’être abandonné, mais les associations de défense animale continuent à exiger son abandon complet.

thailand-sanctuary-of-truth2


En résumé, quelques données concrètes…

Espèces de cétacés captifs en Thailande :
Dauphins à bosse de l’Indo-Pacifique (Sousa chinensis): 7 à 8 individus dans 3 delphinariums.
Dauphin de l’Irrawaddy ou orcelle (Orcaella brevirostris): 14 à 15 individus dans 3 delphinariums.
Grand Dauphin (Tursiops truncatus): 6 ou plus dans 1 delphinarium.
Béluga ou baleine blanche (Delphina-pterus leucas): 4 ou plus dans 1 delphinarium.
Rappelons qu’il s’agit là d’une espèce adaptée au climat polaire…

thailand-belugaLa voix stridente et la chaleur doivent les rendre fous

Origine:
Espèces locales capturées en milieu naturel : plus de 23, tous protégés par l’Appendice 1 de la CITES.
Dauphins importés du Japon ou de Russie : plus de 10.

Lieux où l’on peut s’amuser avec des dauphins esclaves :
Sanctuary of Truth, Pattaya
Dolphin World and Resort Pattaya
Oasis Sea World, Chanthaburi
Safari World, Bangkok

thailand-pattaya-pink-dolphinPattaya

Pour en savoir plus :
Birmanie, Thaïlande : plaque tournantes d’espèces en danger
Singapour, Thaïlande : on aime les dauphins roses !
Corée du sud : on y mange les orcelles !
Un vieux pervers et sa gamine thaïe s’amusent avec les dauphins roses

Aidez les activistes locaux à mettre fin à cette situation :
Thai Animal Guardians Association,
Wildlife Friends Foundation Thailand

Dénoncez ceux qui font la promotion de ces pratiques
Trip Advisor
Le Guide du Routard

thai-irrawaddydolphin2


Les îles Salomon ont demandé vendredi à des villageois de cesser de tuer les dauphins!

Les îles Salomons envisagent d’arrêter de tuer des centaines de dauphins chaque année car cette pratique nuit gravement à l’image du pays et affecte le tourisme.

http://www.lalibre.be/societe/planete/article/794363/pour-l-image-arretons-de-tuer-les-dauphins.html


Massacre aux iles Salomon.

Iles Salomon : 300 dauphins tués en plus des 700 du début de la semaine. Un véritable holocauste, d’autant plus stupide qu’il n’y a pas de congélateurs pour garder la viande et que sur les 300 dernières victimes, 240 étaient des bébés. Ce qui fait la valeur d’un dauphin tué aux Iles Salomon, ce sont surtout ses dents, qui servent de monnaie. Or, les bébés n’ont pas de dents. Apparemment, il ya des jeux politques là derrière, les membres du Comité Fanalei Honiara ayant décidé de faire chier les représentants locaux de Earth Island Institute en encourageant les villageois aux massacres inutiles et massifs. Ceux-ci se poursuivront jusqu’en mars, comme au Japon.
http://www.solomonstarnews.com/news/national/17011-300-more-dolphins-slaught